Blogue

Bulletin des donateur-trice-s: Ralph, coordonnateur juridique, aide les jeunes à naviguer les effets du profilage racial

on
Ralph nous montre les brochures de Connaitre tes droits

Ralph nous montre les brochures de Connaitre tes droits

 

Un rapport de police commandé après la mort de Fredy Villanueva, un jeune tué par la police en 2008, a démontré qu’à Montréal, il est huit fois plus probable qu’un jeune Noir soit arrêté par la police qu’un jeune blanc du même âge. Cela n’est pas surprenant pour Ralph, coordonnateur juridique, qui aide les jeunes à naviguer les effets du profilage racial dans ses ateliers Connaître tes droits. Nous avons discuté avec Ralph de la réalité du racisme à Montréal et de l’importance d’autonomiser les jeunes à connaître leurs droits.

À2M: Quels exemples de racisme policier as-tu croisé dans ton travail avec la jeunesse?

Ralph: J’ai parlé à beaucoup de jeunes Noirs qui se sont plaints d’avoir reçu des contraventions pour flâner dans le métro alors que les jeunes blancs qui le faisaient aussi n’en recevaient pas. Mon rôle est de prendre leur expérience au sérieux, partager des ressources et les aider à explorer les différentes façons de répondre à leur situation. Et s’ils/elles veulent des conseils juridiques, je peux les référer à nos avocats bénévoles.

À2M: Qu’est-ce qui te donne les compétences uniques pour diriger les ateliers Connaître tes droits?

J’ai une formation parajuridique, et je suis aussi une personne de couleur qui a vécu des expériences de racisme. Cela m’aide à comprendre ce que les jeunes vivent tout en étant capable de leur en transmettre la théorie, l’histoire et le contexte.

À2M: À quoi ressemble un atelier typique?

J’essaie de garder ça amusant et intéressant. Nous faisons des jeux de rôle en costumes : les jeunes se déguisent à l’aide d’uniformes avec des chapeaux et des badges. Passer à travers des scénarios et enseigner aux jeunes leurs droits étape par étape veut dire que s’ils/elles font face à une situation semblable dans la vie réelle, ils/elles auront moins peur et pourront rester calme et s’affirmer. J’apprends aussi aux jeunes comment prendre des photos et enregistrer des conversations, identifier des policiers et leurs demander pour leur badge. À la fin de l’atelier, l’énergie dans la pièce est plus conviviale. Plusieurs jeunes partagent leurs histoires personnelles et disent que l’expérience est thérapeutique.

Les ateliers ont lieu à tous les mois ou au deux mois, lorsqu’il y a demande. Il y a aussi une série vidéo Connaître tes droits sur notre canal YouTube, en plus de brochures et cartes à notre bureau et sur notre site web.

Ralph est disponible à l’appui des jeunes avec une variété de problèmes tels que le profilage, le logement, le divorce et encore plus. Nos services juridiques ne reçoivent pas de financement direct, ce qui veut dire qu’ils sont possibles grâce à vos dons!

Bulletin des donateur-trice-s: “Ton corps est très bien comme il est!” La coordonnatrice du Projet Sens nous parle de diversité, de normes de beauté et de l’anxiété liée à la performance sexuelle

on
Gab, Coordinatrice du projet Sens

Gab, Coordinatrice du projet Sens

 

Le nouveau cours  d’éducation sexuelle de l’Ontario, mis à jour l’an dernier, montre l’ampleur du retard pris au Québec en la matière: depuis le retrait du cours d’éducation sexuelle du cursus scolaire québécois en 2005, les jeunes n’ont plus l’information nécessaire pour faire des choix sexuels éclairés. Ainsi, on a vu augmenter les taux d’ITSS, mais aussi les cas de violence par un partenaire intime chez les adolescent-e-s. Depuis dix ans, des bénévoles formé-e-s par le projet Sens d’À deux mains travaillent sans relâche pour pallier à ces lacunes en organisant des ateliers sur le genre, la sexualité, les pratiques sexuelles plus sécuritaires et le consentement. Ces ateliers ont lieu dans les écoles, les foyers de groupe et les Cégeps.

L’atelier le plus populaire cette année porte sur les questions de diversité corporelle et génitale, de normes de beauté et d’anxiété de performance sexuelle. Selon Gab, la coordonnatrice du projet Sens, la pornographie est un des canaux à travers lesquels les jeunes sont le plus exposé-e-s à des normes de beauté et de performance sexuelle irréalistes – et ils/elles ont envie d’en parler:

“Dans les faits, les jeunes consomment de la porno, alors c’est important qu’on parle avec eux de la manière dont beaucoup de porno commerciale est réalisée.”

Gab constate aussi que la porno a des effets sur l’image corporelle et sur les attentes des jeunes: “Les acteurs et actrices porno utilisent du maquillage pour changer la couleur de leurs organes génitaux, alors nos ateliers doivent remettre les pendules à l’heure: il n’y a pas de modèle unique d’organes génitaux, et leur couleur peut varier d’un rose pâle à un brun foncé. Le casting, le montage et l’éclairage font en sorte que les corps à l’écran ont une apparence très spécifique; on doit donc parler aux jeunes de l’importance d’avoir des attentes réalistes par rapport à leur corps, et au corps de leurs partenaires”.

La réponse aux ateliers est extrêmement positive. Pour beaucoup de jeunes, c’est la seule occasion de poser des questions brûlantes aux éducateurs, parce qu’ils/elles savent que personne ne va les juger! Il y a une grande demande pour les ateliers, mais nos ressources sont limitées. “Par les temps qui courent, tous les budgets sont serrés, alors on est souvent sous-payé-e-s pour les ateliers, et il arrive même qu’on ne soit pas payés du tout. Malgré tout, on ne refuse jamais une occasion de fournir aux jeunes l’éducation sexuelle dont ils/elles ont besoin, même si on doit le faire à nos frais”.

Le projet Sens dépend des dons de la collectivité, ce qui veut dire que nous avons besoin de votre soutien pour offrir plus d’ateliers et rejoindre plus de jeunes. Comme l’explique Gab, “Il n’y a rien de tel que d’entendre le soupir d’un soulagement d’un-e jeune quand on lui dit que son corps est très bien comme il est”.

 

À DEUX MAINS EST A LA RECHERCHE DE BÉNÉVOLES À L’ACCUEIL

on

Tu es passionné-e par l’autonomisation des jeunes, la réduction des risques, et l’offre de services holistiques sociaux, juridiques et de santé? Tu aimes NDG? Tu aimes À deux mains? On a besoin de toi!

À deux mains est à la recherche de bénévoles enthousiastes, ouvert-e-s d’esprit et engagé-e-s. Tu es à la hauteur si tu aimes t’investir dans des programmes communautaires organisés par et pour la communauté qui soient anti-oppressifs, sans jugement et socialement justes.

Nous sommes plus particulièrement à la recherche de bénévoles à l’accueil qui travailleront avec nos coordonnateurs-trices internes. Les responsabilités incluent : être à l’accueil sur des quarts de travail de 6h (1 à 4 fois par mois), orienter les client-e-s vers les services appropriés, offrir de l’information et diriger les clients vers d’autres organisations montréalaises et agir en tant que premier contact auprès de client-e-s nécessitants un soutien et de l’aide en temps de crise. En tant que réceptionniste-bénévole, tu auras également l’occasion d’aider à la programmation des projets et des événements.

Tu penses être intéressé-e?

On offre une formation de 30h pour notre réceptionniste bénévole afin que tu te familiarises avec À deux mains, sa clientèle diversifiée et les différentes approches que nous utilisons afin de répondre aux besoins de notre communauté. Nos formations précédentes ont inclus des ateliers sur la prévention des risques et des méfaits, l’intervention de crise, l’écoute active, la gestion de conflit et l’histoire d’À deux mains.

Toujours intéressé-e?

Les candidat-e-s idéaux-ales possèdent les qualités suivantes:

  • Au minimum 17 ans
  • Capables de s’investir au moins 6-20h par mois
  • Capables de s’investir de 6 à 12 mois
  • Disponibles sur des plages horaires régulières, en journée et/ou en soirée en semaine.
  • Anglais écrit et parlé, Français parlé
  • Disponibles pour les ateliers de formation en soirée et fin de semaine en juillet

Tu souhaites toujours postuler? Voici un témoignage de bénévole quant à son expérience chez nous:

“Être réceptionniste bénévole d’À deux mains m’a donné un sentiment d’appartenance envers ma communauté. J’attends avec impatience mon prochain quart! À deux mains est une magnifique organisation et faire du bénévolat à l’accueil est génial.”

YAY! Tu as décidé de postuler!

dog at desk

SVP remplis le document de candidature pour les bénévoles avant le 14 juin 17h. Les candidat-e-s sélectioné-e-s seront contacté-e-s pour une entrevue très rapidement. Si tu as des questions, n’hésite pas à nous écrire à info@headandhands.ca ou nous appeler au (514) 481-0277.

SAMEDI IN THE PARK!

on

L’été est dans l’air: les bourgeons bourgeonnent, les fleurs fleurissent et les pousses poussent! Le 13 Juin, nous invitons toute notre communauté à se joindre à nous pour Samedi dans le parc – un après-midi de bouffe, de musique, de plaisir, et de conversations autour du rôle de la jeunesse dans le quartier NDG! Ça se passe en plein milieu du parc Girouard, à l’ancienne pataugeoire.

De 12h00 à 15h00, venez profiter d’un délicieux barbecue, rencontrer notre nouveau-elle directeur-trice, et apprenez en davantage sur les différentes stratégies qu’À Deux Mains développent avec les jeunes pour rendre cette communauté plus saine, dynamique et attentionnée. Vous pourriez aussi participer à notre processus de planif-action communautaire, et nous aider à construire notre vision pour l’avenir!

De 15h00 à 17h00, requinquez-vous avec des collations GRATUITES préparées par les cuisinier-ère-s de notre programme pour jeunes parents (PJP), joignez-vous ensuite à notre assemblée générale annuelle (AGA) pour obtenir plus de détails sur la dernière année à À Deux Mains et pour élire les nouveaux-elles membres du conseil d’administration qui nous aideront à réaliser tout nos rêves.

Tout au long de la journée, nous aurons des jeux, de l’art et des spectacles de musique par certains des jeunes talents les plus extraordinaires de la ville. Juste après l’AGA, restez pour la pièce de résistance: une performance toute spéciale qui va vous couper le souffle, et dansez avec nous pour célébrer une autre année incroyable!

À 17h30 – CONCERT GRATUIT DE MATT HOLUBOWSKI!!!

 

Cet événement est ouvert à TOU-TE-S, et nous aurons un service de garderie gratuit disponible toute la journée.

 

VOUS ÊTES MEMBRE? Si vous avez accédé à nos services, fait du bénévolat, ou fait un don dans l’année qui vient de passer, alors VOUS ÊTES membre d’À Deux Mains et admissibles à voter lors de notre AGA. Pour vous inscrire à notre liste de vote, contactez le/la coordonnateur-trice du programme que vous avez accédé ou pour lequel vous avez été bénévole, et faites-leur savoir que vous voulez assister. Si vous êtes un/e donateur-trice,vous n’avez qu’à vous présenter à l’AGA (nous avons déjà vos informations )!

 

VOUS N’ÊTES PAS MEMBRE? Nous vous aimons quand même! Venez célébrer avec nous !!!

samedi - FR - web

Joignez-vous à nous cette célébration de la mémoire de Paul

on

En avril, on était extrêmement attristé-e-s de vous partager la nouvelle que l’un de nos très chers collègues est décédé soudainement vendredi dernier le 3 avril, 2015. Paul était l’un de nos travailleurs de rues, en tant que travailleur de première ligne, il fournissait un support de qualité aux jeunes de Notre-Dame de Grace selon leur besoins. Son engagement, son empathie et sa joie étaient tout simplement contagieuses et inspirantes. La perte de cet être unique et magnifique a fortement affecté plusieurs communautés dont Paul partageait sa lumière.

bees 1

Joignez-vous à nous cette célébration de la mémoire de Paul et son parcours avec nous. Mardi le 26 mai prochain, nous vous invitons tou-te-s à vous venir semer des fleurs sauvages à travers Notre-Dame-de-Grâce. Cette action vise à souligner l’impact que Paul a eu sur la vie du quartier. Les semences que nous allons distribuer visent à soutenir et nourrir les abeilles et ainsi à préserver la santé environnementale et communautaire. Ce geste sert à faire un pont entre l’approche que Paul avait et qu’À Deux Mains prône en parlant de santé holistique pour tou-te-s.

paul-robert_rivet_avis

Vous avez plusieurs façons de vous impliquer dans cette action :

  • Mardi le 26 mai vous pouvez venir chercher vos paquets de semences à nos bureaux (5833 Sherbrooke Ouest) à partir de 14h00. Vous pouvez vous joindre à notre contingent de marcher qui partira à 14h15 au bureau pour un circuit dans le quartier.
  • Vous pouvez aussi venir prendre des semences et faire votre propre route ou rituel commémoratif. Nous allons distribuer des petits paquets de semences jusqu’à épuisement de notre réserve. Dans l’éventualité que vous ne pourriez être présent-e-s lors du 26 mai nous vous encourageons d’appeler au bureau pour voir si il nous reste des semences à donner.

 

En cas de besoin ou pour plus d’information, veuillez nous contacter au 514-481-0277.

Derrière les chiffres: L’impact humain de l’austérité chez À deux mains

on

Le 1er mai, la Journée internationale des travailleurs, À deux mains fermera ses bureaux et descendra dans la rue pour agir contre l’austérité de deux façons. Bien qu’il soit important pour nous de rester accesible à nos clients en gardant nos heures d’ouverture réguliers dans la mesure du possible, nous savons aussi qu’afin d’assurer notre durabilité en tant qu’organisme et d’affirmer les droits de nos clients à l’accès aux services holistiques, sociaux, juridiques et de santé dans un endroit libre de tout jugement, nous devons nous joindre à ceux qui s’opposent à l’austérité.

En bref, l’austérité se réfère aux vastes compressions gouvernementales de l’éducation; les arts et la culture; la protection de l’environnement; l’aide sociale; les services de santé publiques; et les dépenses publiques en général. Plusieurs études démontrent que les effets cumulatifs de ces coupures coûtent réellement plus au gouvernement à long terme, ce qui amène à se demander qui profite vraiment de l’austérité? Diminuer les dépenses publiques déplace les coûts vers les personnes ou vers le secteur privé où les profits sont le but premier. Par exemple, les réductions dans les programmes de santé publique imposent sur les gens des coûts pour des articles nécessaires tels que des bandages, des béquilles et les médicaments tout en aidant les entreprises qui les fabriquent à prospérer. Cette pratique pousse ceux qui sont déjà pauvres en liquidités plus profondément dans la pauvreté et augmente le besoin pour les ressources d’À deux mains, tels que le service d’alimentation d’urgence.

en train de ramasser de l’argent pour le service d’alimentation d’urgence!

L’austérité profite à la croissance des entreprises au détriment des gens avec lesquels À deux mains partage la communauté et se tient en solidarité. Les coupures aux dépenses publiques sont profitables pour les personnes les plus riches et privilégiées de notre société tout en contribuant à la marginalisation continue des personnes que nous servons, ce qui met en péril leurs droits, leur sécurité et leur bien-être. Ce type de modèle de rareté crée une culture de la peur en promouvant l’idée erronée qu’il n’y a pas assez de ressources pour tous, ce qui alimente directement le racisme; déjà, de récents sondages indiquent qu’un quart des canadiens croient que trop d’immigrants non blancs viennent au Canada, une attitude qui contribue à des cycles de violence institutionnelle et systémique contre les gens de couleur.

L’austérité implique des coupures aux services essentiels dont les communautés marginalisés ont besoin. Toutefois, encadrer cette discussion en termes simples de “besoin” et de “marginalisation” seulement est condescendant et rate la cible: en tant que personnes qui partagent les identités queer, trans*, femme, gens de couleur, pauvres et handicapées, nous n’avons non seulement besoin mais encore nous méritons et avons droit à des services publics bien financés afin de nous aider à naviguer les multiples formes d’oppression que le capitalisme, la colonisation et la suprématie blanche nous présentent. Notre marginalisation n’est pas un accident, et l’austérité vise à nous marginaliser davantage pour des profits capitalistes.

quebec

En tant qu’organisme communautaire sans but lucratif qui travaille avec des personnes qui vivent les impacts de la marginalisation, nous voyons tous les jours les effets de la diminution du financement. Les coupures au nom de l’austérité ont un impact direct sur nos donateurs et nos partenaires communautaires, en menant à une croissance rapide du nombre de jeunes qui accèdent à nos services qui dépasse le taux de croissance de nos ressources très limitées. Dans la dernière année seulement, nous avons eu plus de 24 000 visites de jeunes; distribué 2 490 seringues stériles; fourni des services de conseils sociaux à 392 jeunes; ont passé 180 heures à donner des conseils juridiques par voie de dons et avons eu 78 cliniques médicales. Le délai d’attente pour nos clients trans* qui désirent prendre rendez-vous pour commencer la thérapie hormonale est présentement de plus d’un an. Dans notre quartier de Notre-Dame-de-Grâce, un quart des résidents vivent en-dessous du seuil de la pauvreté. Chez À deux main, nous sommes situés de manière à offrir une vaste gamme de services qui sont accesibles aux jeunes de Montréal peu importe leur revenus et sans discrimination. Nous avons besoin de plus d’organismes comme À deux mains, pas moins. Nous nous inquiétons par rapport à ces chiffres, qui continueront d’augmenter dans un climat d’austérité, ce qui nous forcera à étirer notre budget et nous-mêmes afin de ne pas abandonner notre communauté. En conclusion, il est important de se rappeler: il y a des vies humaines derrière ces chiffres.

C’est pourquoi nous allons nous joindre à notre communauté et descendre dans la rue ce vendredi, 1er mai! Les dons provenant de notre communauté pour soutenir À deux mains pendant que nous nous adaptons aux mesures d’austérité sont plus importants que jamais, alors SVP veuillez visiter notre page de dons ou communiquer avec Malaika, notre Coordonnatrice de Financement et de Développement, à gifts@headandhands.ca ou 514-481-0277. Luttons contre l’austérité ensemble!

À deux mains: dans les rues contre l’austérité

on

Join us in the streets!

Ce vendredi, le 1 mai, de matin à soir, les rues de Montréal seront pleines de gens qui se réunissent pour protester l’austérité.  Nous y serons, et nous vous invitons à nous joindre!

Demain,on écrira un autre billet pour partager en détail notre perspective vis-à-vis cet enjeu (mais ce billet de l’année 2012 vous donnera une idée générale).

Aujourd’hui, on partage les détails pour se joindre à l’action ce vendredi – soit en marchant avec nous ou bien en participant à un des nombreux autres évènements qui prendront lieu ce jour à travers la ville!

À deux mains participera à deux évènements pour le 1 mai cette année, et on invite nos client-e-s, donateurs/trices, bénévoles, et collaborateurs/trices à nous joindre.  Notre premier rendez-vous sera pour appuyer ce groupe d’organismes communautaires et allié-e-s afin de dénoncer les coupures dans les programmes sociaux et la privatisation des biens publics.  On se réunira à 9h15, au coin de Jeanne-Mance et de Maisonneuve, à coté des balançoires chantantes.  Cherchez la bannière d’À deux mains, ou un de ces trois visages bien accueillants:

team may 1Notre prochaine rendez-vous prendra lieu à 18h15, au même endroit.  Cherchez un de ces mêmes visages, et la bannière encore une fois.  Cete fois-ci, on ce joindra à cet énorme groupe de gens pour marcher contre l’austérité sous toutes ses formes, et pour promouvoir notre vision dùne société plus égalitaire.

On espère vivement de vous y voir!!  Si vous nous voyez pas, vous pouvez nous texter au 438-827-4999 ou au 438-764-1877.

Aussi – pour ceux et celles entre vous qui aimeraient commencer avant vendredi, on vous invite à nous joindre ce mercredi après-midi pour créer des bannières avec le Conseil Communautaire de NDG.  Ce sera tellement cute!

Amour et solidarité, et on se voit dans les rues,

-H&H

Le tournoi Serve a besoin de vous!

on

Appel de candidatures pour le comité de bénévoles du tournoi Serve !

 

Le tournoi Serve, un tournoi de beach-volley annuel qui sert de collecte de fonds pour À deux mains, est à la recherche de trois personnes pour se joindre à son équipe de bénévoles sous le comité de planification! Le tournoi Serve, maintenant à sa 10e année consécutive, amasse des fonds pour le projet Sense, notre programme d’éducation sexuelle sans-jugement et inclusif. Cette année, Serve aura lieu le dimanche, 26 Juillet au parc Jeanne Mance.

Le comité de planification est chargé d’appuyer le coordonnateur Servir dans divers aspects de l’événement. Les bénévoles sont devront consacrer en moyenne 15 heures par mois, du 1er mai 2015 au 1er aout 2015.

Nous sommes à la recherche de bénévoles pour combler les postes suivants:

Coordonnateur/trice des commandites : Le coordonnateur/trice des commandites sera responsable d’obtenir et d’assurer le suivi avec les commandites alimentaires ainsi que les commandites de prix pour l’événement. Ses responsabilités comprennent: une recherche des commandites potentielles, approcher les entreprises locales pour les commandites alimentaires et de prix, ramasser les prix et commandites tout en documentant son travail et sans oublier de remercier les commanditaires.

Coordonnateurs/trices des participant-e-s (2) : Les coordonnateur/trices des participant-e-s travailleront directement avec le coordonnateur Serve à établir et maintenir les relations avec les bars, restaurants, cafés et autres établissements participant au tournoi. Ses responsabilités incluent : le recrutement et l’inscription des équipes, le soutien aux équipes quant à leur collecte de fonds, être présent-e lors des collectes de fonds des bars et restaurants. *** À cause de les lois provinciales concernant les boissons alcooliques, l’ensemble des candidats doivent être âgés d’au moins 18 ans. ***

En plus des exigencies ci-dessus, l’ensemble des bénévoles vont assister avec la promotion et des activités d’information, incluant les sociale mises à jour des medias, affichage, et passer le mot sur Serve ! En échange, nous serions heureuses de vous offrir le développement du leadership, les lettres de recommandation, et/ou les heures de bénévolat.

Pour postuler, contactez Kay à serve@headandhands.ca avec une lettre de motivation expliquant quelle position vous intéresse, pourquoi vous voulez vous impliquer avec Serve, et ce que vous souhaitez apporter au comité de planification (vous pouvez parler de votre expérience, vos motivations, vos intérêts—tout ce qui pourrait être pertinent au poste!). Pour des raisons fonctionnelles, une bonne connaissance de l’anglais et du français est requise, mais vous pouvez postuler en anglais ou en français.

Les applications sont dues le 24 avril à 10h00!

À deux mains accueille avec enthousiasme les contributions que les individus issus de communautés traditionnellement marginalisées peuvent apporter à l’organisation. Nous encourageons les candidats à souligner dans leur lettre les perspectives uniques qu’ils ou elles apporteraient à À deux mains. Pour un guide de vous aider avec la préparation de votre lettre, s’il vous plait visiter notre site web !

 

Cliquez ici pour un fichier PDF : Committee Call out francais 2015

Paul-Robert Rivet: 1979-2015

on

paul-robert_rivet_avisNous sommes extrêmement attristé-e-s de vous partager la nouvelle que l’un de nos très chers collègues est décédé soudainement vendredi dernier le 3 avril, 2015. Paul était l’un de nos travailleurs de rues, en tant que travailleur de première ligne, il fournissait un support de qualité aux jeunes de Notre-Dame de Grace selon leur besoins. Son engagement, son empathie et sa joie étaient tout simplement contagieuses et inspirantes. La perte de cet être unique et magnifique a fortement affecté plusieurs communautés dont Paul partageait sa lumière.

Afin de pouvoir nous recueillir de la perte soudaine de Paul et de guérir en tant qu’équipe, les bureaux d’A deux Mains ont étés fermées du 7 au 13 avril. Nous avons rouvert nos services hier. Cependant nous allons être fermées demain, le 16 avril, 2015 et ce pour la journée complète. Nous rouvrirons nos portes vendredi, le 17 avril 2015, prenez note que toutes fermetures futures seront annoncées ici. Nous remercions toute la communauté d’avoir été patiente avec nous pendant que nous procédons à rétablir nous services le plus tôt possible tout en respectant les besoins des membres de notre équipe.

Nous allons organiser un évènement communautaire dans les semaines à venir, à l’honneur et à la mémoire de Paul afin de célébrer sa vie. Nous partagerons les détails de cet évènement ici une fois finalisé.

Nous invitons tous ceux et celles qui ont besoin de support afin de passer à travers leur chagrins de nous contacter – soit en personne à nos bureaux (5833 Sherbrooke Ouest), ou par téléphone au 514-481-0277.

Cette ressource ici-bas fournisse du support individuel afin d’aider les gens à passer à travers la perte d’une personne : service disponible par téléphone 24/7

Les centres de crises du grand Montréal
http://www.rccgm.com/section-13-les-centres

on

hey hey

 

On aime nos bénévoles en s’il vous plaît! Ils/elles sont incroyables, fiables, inspiré-e-s, inspirant-e-s, et d’une créativité essentielle à l’équipe en plus d’être un facteur déterminant dans le succès de notre travail auprès des jeunes de la communauté. On les a donc invité à décrire leur expérience entant que bénévoles d’À deux mains. On est franchement ébahis de leurs bons mots, de leurs histoires et de la clairvoyance dont ils/elles font preuve. Alors, on a décidé de partager avec vous le topo d’un-e de nos irremplaçables bénévoles. On a tellement aimé apprendre à les connaitre de cette manière qu’on est certain-e-s que vous allez aussi adorer les lire!

Quand je suis arrivé à Montréal en 2012, je me sentais comme un bateau à la dérive sur des eaux peu familières. J’avais vécu la majorité de mes 23 ans à Ottawa et je m’y sentais chez moi. Chaque rue du centre-ville d’Ottawa est, pour moi, jalonnée de souvenirs et chaque arrêt de bus est tout aussi familier que le salon de ma mère. Je tenais pour acquis que j’appartenais à ma communauté et que ma communauté m’appartenait. À Montréal, je me suis soudainement rendu compte que je serais un étranger déconnecté de son confortable réseau. Après plusieurs mois d’anonymat et de ne pas me sentir à ma place dans cette ville, j’ai réalisé que la communauté c’est comme le reste: le plus tu t’y investis, le plus tu en reçois en retour. En faisant du bénévolat à À deux mains, j’ai recréé du lien autour de moi. J’ai appris par la même occasion que le coeur (et la tête, et les mains) d’une communauté réside dans la bienveillance que ses membres se portent entre eux. Lors de ma formation, j’ai pris place au sein de ma communauté en apprenant de mes pairs et de leur sagesse. Assis à l’accueil, je suis devenu membre de ma communauté en orientant les gens vers les ressources adéquates, en étant un visage chaleureux, dès l’entrée, pour n’importe quel-le jeune angoissé-e à l’idée de demander un service dont il/elle aurait besoin. Grâce aux conversations que j’ai pu avoir avec les bénévoles, employé-e-s et client-e-s de À deux mains, je suis devenu membre de ma communauté en écoutant ses besoins, ses ressentis, sa diversité d’opinions et d’objectifs. Aujourd’hui, je sens que mon petit bateau à la dérive s’est finalement amarré à bon port et qu’il a baissé les voiles pour un petit moment. Je peux maintenant appeler cette charmante île ma maison.”- Bénévole, 2015