Blogue

Jeudi Rétro: à faire et à ne pas faire lors de la garde d’enfants

on

Rhonda, notre Conseillère sociale, dirige des ateliers sur le développement personnel, dont le cours d’Entrainement à la Garde d’Enfant du Conseil Canadian de la Sécurité dans des écoles primaires locales. Ces ateliers aident les jeunes à développer leur confiance en soi, tout en communiquant nos services auprès des plus jeunes personnes dans notre mandat d’age.

En mai, deux élèves du cours ont décidé de partager avec le monde et l’internet ce qu’ils ont appris. Ils ont créé  une vidéo qui montre les choses à faire et à ne pas faire lors de la garde d’enfants, fondée sur ce qu’ils ont appris au cours, et ce fut un vidéo impressionnante, hilarante, et instructive. Laissez Jackson et Ben, les gardiens, vous montrer comment naviguer les tenants et aboutissants de la garde d’enfants. En anglais seulement.

Danser pour la justice sociale

on

Malheureusement, la version française de ce billet n’est pas disponible pour le moment. Mais nous savons que vous avez envie de tous savoir à propos de ces évènements, alors nous le publierons dès qu’on aura la traduction!!

En passant, nous cherchons toujours des traducteur-trice-s de l’anglais vers le français! Pour en savoir plus.

Merci de votre compréhension!

La Solidarité par l’action: kioha

on

kioha-ty-and-martin

Découvrez Kioha, une nouvelle ligne de vêtements qui réinvestit 50% de ses profits dans des projets communautaires, incluant la programmation musicale de Jeunesse 2000 ! Nous nous sommes entretenues avec les fondateurs de kioha, Tyrrell Hughes et Martin Manning (voir la photo ci-haut) pour en apprendre davantage sur leur mantra particulièrement unique.

Head & Hands: Qu’est ce que kioha ?

Tyrrell et Martin: Kioha est une nouvelle compagnie de vêtements que nous avons lancé en Août dernier avec l’intention de réinvestir 50% de nos profits dans divers projets communautaires. kioha signifie «être fidèle à soi-même»- en d’autres termes, soyez vrai, soyez authentique. Nous voulions lancer une ligne de vêtements qui incarnait exactement cette vision, alors nous avons décidé que dès le début, kioha se préoccuperait autant de renforcer les liens communautaires que d’offrir des vêtements décontractés.

H & H : Pouvez-vous nous en dire davantage sur votre approche concernant le renforcement des liens communautaires ?  

T & M : Nous croyons fermement dans le pouvoir de la musique, des arts et de la culture pour impliquer les gens et faciliter la compréhension entre les individu-e-s. Ceci constitue le fondement sur lequel nous pouvons tous travailler ensemble, viser plus haut, et renforcer les liens communautaires en équipe. Les organismes communautaires sont les vedettes de l’équipe Kioha; ils travaillent dur jour et nuit, mettant la main à la pâte pour engendrer des changements positifs au sein de leurs communautés.

H & H : Comment avez-vous procédé pour choisir vos partenaires communautaires ?

T & M : Renforcer les liens communautaires est au cœur de notre vision d’affaires, alors nous avons passé beaucoup de temps pour s’assurer que nos partenaires s’inscrivaient dans cette perspective. Nous voulons permettre à la jeunesse de s’impliquer à travers la musique, les arts, la culture. Par conséquent, À deux mains et Manifesto Community nous ont d’emblée parus comme des partenaires idéaux, considérant les programmes intéressants qu’ils offrent. Nous savions que nous avions trouvés les bons partenaires pour construire quelque chose de vraiment spécial ensemble.

H & H : Qu’est ce que l’avenir réserve pour kioha ?

T & M : Nous avons reçu un support incroyable depuis le lancement; alors nous anticipons avec optimisme l’avenir de kioha. Maintenant, le plus grand défi pour nous est de faire connaître kioha et  partager l’histoire de sa création. Nous voulons créer quelque chose dont les gens seront fiers/fières. Quelque chose qui leur feront se sentir membre d’une équipe lorsqu’ils/elles porteront nos vêtements. C’est là la véritable philosophie de kioha : créer une équipe pour bâtir des communautés plus fortes.

Interagissez avec kioha sur Facebook et Instagram et participez à l’histoire kioha !

Dépistage sans douleur pour votre pénis

on

PEE

 

Avez-vous un pénis? Un test de dépistage d’ITS (infections transmises sexuellement) vous rend-il nerveux? Au cas où vous ne le sauriez pas, À deux mains fait des analyses d’urine (non des prélèvements urétraux) pour la chlamydia et la gonorrhée. C’est sans douleur! Il suffit de pisser dans un contenant!

La chlamydia et la gonorrhée font partie des ITS les plus communes. Donc, si vous avez eu des relations sexuelles orales, anales ou vaginales sans protection, vous êtes à risque. Les jeunes de 25 ans et moins sont particulièrement à risque.

Les symptômes des détenteurs de pénis comprennent des sensations de brûlure lorsqu’ils pissent, des écoulements du pénis ou de l’anus, une démangeaison du pénis ou une douleur testiculaire. Mais voilà : seulement 50 % des personnes infectées présentent ces symptômes. Alors, pour avoir l’esprit tranquille, le seul moyen est de se faire dépister. La chlamydia et la gonorrhée sont facilement traitables à l’aide d’antibiotiques pour les personnes séropositives. Connaître votre état vous permettra de vous protéger et de protéger vos partenaires sexuels. Profitez-en et faites-vous aussi dépister pour le VIH, la syphilis et l’hépatite B par un simple test de sang.

Si vous avez entre 12 et 25 ans, passez à la clinique médicale d’À deux mains et donnez-nous un échantillon d’urine!

Bienvenue aux nouveaux-elles animateurs-trices du Projet sens!

on

Sense Class 2014-15

Nous sommes heureux-euses de vous présenter nos 16 animateurs-trices, nouveaux-elles ou de retour, du Projet Sens ! Ces merveilleux-euses bénévoles viennent de terminer leur formation de 33 heures et sont fins prêt-e-s à se rendre dans les écoles, centres communautaires et dans les foyers d’accueil pour donner des ateliers d’éducation en matière de santé sexuelle à la jeunesse Montréalaise.

Dirigée par Gabrielle, éducatrice en matière de santé, et par Shanice, assistante de recherche du Projet sens, cette formation a familiarisé nos animateurs-trices avec l’approche du Projet Sens, holistique, sans jugement et axée sur les jeunes. Cette formation leur a fourni les outils, compétences et connaissances nécessaires pour faciliter les discussions avec les jeunes sur la sexualité et la santé sexuelle.

Un des éléments essentiels à la réussite d’une séance de formation est l’abondante quantité de nourriture et à cet égard nous aimerions remercier People’s potato, Nouveau Palais, Burritoville, Dépanneur Le Pick-up, Lola Rosa et Aux Vivres pour nous avoir approvisionné pendant 3 semaines de délicieuses victuailles !

Comme toujours, nous invitons votre école ou votre groupe communautaire à communiquer avec nous pour planifier un atelier dans votre milieu. Nous offrons les ateliers en anglais et en français. En plus de nos ateliers d’éducation sur la sexualité, nous offrons également des ateliers sans jugement sur la réduction des risques reliés à la consommation de drogues. Nous pouvons également créer une formation sur mesure qui répond à vos besoins en terme de santé et de sexualité. Vous n’avez qu’à envoyer un courriel à Gabrielle à l’adresse suivante : healthed@headandhands.ca. De plus, si vous souhaitez vous impliquer à titre d’animateur-trice pour l’année scolaire prochaine, soyez à l’affût de notre appel de candidatures à l’été 2015.

Contacts communautaires: Le Foyer pour femmes autochtones de Montréal

on

http://www.nwsm.info/i/nwsm-logo.gif

Aujourd’hui, nous attirons l’attention vers notre organisme sœur bien-aimée, le Foyer pour femmes autochtones de Montréal. Au cours des dernières semaines, nous avons eu la chance de travailler de façon plus proche avec le Foyer, ce qui a été un privilège. En particulier, Sarah, notre Coordonnatrice de bureau de jour (qu’on vous a déjà présenté!) a maintenu une relation avec eux. Depuis qu’elle s’est jointe à notre équipe en avril, Sarah travaille à favoriser les partenariats avec divers organismes communautaires à Montréal.

Cet été, Sarah a eu la chance de visiter le Foyer pour femmes autochtones, de rencontrer leur personnel, et d’en apprendre plus sur leurs services. Quelques semaines avant cela, leur directrice exécutive Nakuset, qui est aussi co-présidente du réseau pour la stratégie urbaine de la communauté autochtone de Montréal, est venue à À deux mains pour offrir à notre équipe un atelier incroyable sur la résilience des autochtones urbain-e-s. Le réseau a également été très généreux en donnant une grande quantité de pâtes alimentaires à notre service d’alimentation d’urgence.

Le Foyer pour femmes autochtones de Montréal est un OBNL à services multiples situé au centre-ville de Montréal. En plus d’offrir un abri, de la nourriture et des vêtements aux femmes autochtones et leurs enfants, l’organisme offre plusieurs programmes et services holistiques tels que des services de soutien, des types variés de thérapie et psychothérapie, des ateliers, des cercles de guérison, des visites d’Aînés, des cérémonies, et bien d’autres. Le Foyer fait également du travail de sensibilisation et de prévention. On peut se renseigner sur le travail incroyable et indispensable que fait cet organisme en consultant leur site web.

À deux mains discute Ca Marche avec le YPP!

on

 

DSC_1925

Cette semaine, A deux mains s’est dirigée au Programme Pour Jeunes Parents (YPP) pour voir ce qui motivait quelques un-e-s- de participant-e-s de marche pour Ca Marche.

Quoique les parents mènent présentement leur propre campagne de financement, ils se joignent a nous ce Samedi, dans une preuve de solidarité ! Aujourd’hui au YPP, c’est la grande préparation puisque les parents sont en train de créer leur propres chandails pour la marche.

Pour des raison variées, les jeunes ont préféré ne pas dévoiler leur identités, mais leurs remarques touchantes attestent a l’importance de supporter des causes comme Ca Marche, qui sensibilisent et amasse des fonds pour la prévention, les traitements, et la recherche de VIH.

DSC_1926

On a demandé au parents pourquoi ils-elles participent a Ca Marche ? et pourquoi ils-elles assistent au programme d’A deux mains, YPP ?

Un parent raconte que sa mère vit avec le SIDA depuis 19 ans maintenant, donc c’est quelque chose qui l’a affectée toute sa vie. Cepandant, le YPP a été une sorte de sanctuaire pour elle et plusieurs autres : « Ca me permet de sortir de la maison, et ca m’aide a ne pas être seule. Et puis, mes enfants peuvent s’amuser avec d’autres jeunes anglophones, ce qui est rarement le cas dans plusieurs garderies. »

Une autre participante ajoute : « Le YPP a brisé mon isolation de la Maison Elizabeth. Tu sais, quand j’etais la, je ne pouvais pas parler a personne. Je me sentais seule. Et puis, une des autres participantes m’a un peu forcé a venir ici, et je viens toutes les semaines depuis décembre dernier ! »

Un autre parent était très enthousiaste face a sa solidarité : « Je connais des filles qui travaillaient dans les rues qui ont été infectées du VIH. J’ai passé par la aussi, et c’est un miracle que je m’en suis sortie. »

La dernière mère a qui nous avons parlé a raconté avec courage et passion, malgré avoir de la difficulté a retenir ses larmes, que quelqu’un de proche d’elle dans sa famille a contracté le VIH il y a quelques années.

« C’est vraiment, très tabou. Elle vit une vie normale – c’est plus facile en 2014 que ce l’était auparavant – mais c’est tellement difficile de savoir que quelqu’un que tu aimes l’a. »

Lorsqu’elle est devenue enceinte, elle avait peur de le dire a ses parents, alors elle est venue a À deux mains, donc elle utilise ses services depuis plusieurs années.

« Au début, ils m’ont conseillé d’aller au YPP, mais je croyais que c’était un agence de protection d’enfants. Bientôt, je me suis rendu comte que ce n’était tout à fait pas le cas. »

Elle reste si persuadée de la valeur des services d’À deux mains et du YPP qu’elle a convaincu sa colocataire de participer, se qu’elle a fait pour la première fois cette journée même.

Notre dernière mère nous a laissé avec des mots inspirants sur pourquoi elle va dancer demain : « Je vais danser parce que danser ca me fait du bien ! Tu danses pour célébrer tout a propos de qui tu es.»

 

Sur ce, on t’invite encore un fois a venir DANSER avec nous demain pour Ca Marche. Et si vous ne pouvez pas, nous acceptons toujours vons DONS généreux !!

DSC_1925 DSC_1927 DSC_1929

 

**Si vous désirez faire un don directement au YPP, contactez allyson (ypp.pjp@headandhands.ca)

Pourquoi Marches-tu, Richenda?

on

photo

Pendant tout le mois de Septembre, nous interrogeons quelques-un-e-s de nos marcheurs-euses pour savoir pourquoi ils participent a Ca Marche, une levee de fond tres importante pour A deux mains. Nous sommes tellement reconnaissants envers nos marcheurs, et on est curieux de savoir ce qui les motive!

 

Cette semaine: RICHENDA GRAZETTE!

A DEUX MAINS: Qui es-tu, et que fais tu a A deux mains?

R: En fait, je suis tout nouvelle ! J’ai commencé a travailler ici en fin Juillet, et je ne pourrais pas être plus heureuse d’être ici ! Comme Administratrice de Fonds, je compile tous les dons qui entrent dans l’organisation, et j’écris le texte pour les cartes de remerciement.

A DEUX MAINS: Très cool. Parles nous un peu a propos de toi. Quel est ta nourriture préféré ?

R: Je suis présentement étudiate a McGill en Etudes Féministes, ou je suis également membre du « Black Students Network ». Pour la nourriture…je vais devoir aller avec un cliche : le chocolat !

A DEUX MAINS: Alors tu participes a Ca Marche cette année ! Quelles sont tes pensées, tes sentiments ?

R: Effectivement! Tout les services qu’offrent A deux mains ont besoin de financement qui provient de ce type de campagne, mais j’admet que j’adore l’idée de pouvoir danser dans les rues de Montréal ! Et de me déguiser ! Tout nos services de base profitent de cette levée de fond, incluant tout le travail qu’on fait vis a vis l’éducation, la prévention et les tests de VIH. A deux mains a du refuser 200 personnes de sa clinique cette année, et souvent ce sont des personnes sans assurance maladie, ou bien des gens trans* qui font souvent face aux jugements losqu’ils-elles vont ailleurs. Nous ne voulons pas refuser ces gens ! Alors donnez nous de l’argent !! Il nous reste qu’une semaine !

A DEUX MAINS: Alors, pour la deuxième question la plus importante : quel sera ton costume pour Ca Marche ?

R: Ah ! C’est un secret ! Tu devras attendre au 27 septembre ! Quoique je prends présentement des suggestions….

A DEUX MAINS: Bon alors, après avoir lu ceci, quelqu’un se sent motivé-e a faire un don, comment faire ?

R: Excellente question ! Tu peux faire un don a moi personnellement ICI, ou bien donner a l’équipe d’A deux mains au complet ICI !

– See more at: http://headandhands.ca/fr/?p=6253&preview=true#sthash.Ec15qwtM.dpuf

La Première Marche pour les Droits Trans* de MTL!

on

trans march 1

Aujourd’hui sur le blog, nous regardons en arrière au 10 Aout, lorsque presque 400 membres et allié-e-s de la communauté trans* de Montréal se sont lancé-e-s a la rue pour démontrer leur vigueur, et rappeler au gouvernement du Québec ses promesses envers les droits trans*. Ce mouvement puissant était organisé par la collective récemment formée Participes, un groupe de jeunes trans* dédiées, créatifs et inspirants!

L’année dernière, le gouvernement a passé une loi promettant d’alléger les barrières discriminatoires auxquelles les personnes trans* désirant de légalement changer leur statut de gendre affrontent. Presqu’un an plus tard, toutes les clauses de cette loi ont été mises en place, sauf pour celles concernant les droits de trans*. Pendant ce temps, la discrimination sociale et institutionnelle contre les gens trans* continue, a travers les barrières d’accès aux thérapies hormonales, et une violence persistante. Cet article offre un résumé plus détaillé des plusieurs raisons dont nous nous sommes réunis le mois passé.

A deux mains était fier de participer a ce mouvement historique qui fait partie de notre travail continue pour supporter les droits de trans*. Savais-tu que notre clinique médicale offre le seul programme de santé pour les jeunes trans* montréalais-e-s qui reçoit ses patient-e-s uniquement avec le consentement informé, la confiance en chaque individu comme les expert-e-s de leur propre expérience, au lieu d’obliger un diagnose médical de dysphorie de gendre pour accéder la thérapie hormonale? Nous offrons aussi une variété de consultations psychologiques gratuites aux jeunes trans* et leurs familles, et nous incorporons la positivité trans* dans nos ateliers d’éducation sexuelle a travers le Projet Sens!

Et tout ceci est fait par A deux mains sans financement gouvernemental! Nous comptons sur le support des individus et de la communauté pour pouvoir continuer ces services, et nous nous mobilisons pendent la durée de ce mois pour collecter des dons pour notre campagne avec Ca Marche! Si tu aimerais te joindre a nous lors de cette marche de 7km a travers Montreal ce 27 Septembre, suis CE LIEN. Et, bien sur, tu peux faire un don directement en suivant CE LIEN!

 

Enfin, voici quelques photos additionnelles de la journée de la marche!

 

trans march 4 trans march 5 trans march 3 trans march 2

Que se passe-t-il avec J2K!?

on

jeunesse2000-logo

Cette saison, notre centre de jeunesse portes ouvertes, J2K, vit une petite aventure avec ses locaux! Pendant les vingt-trois dernières années, Jeunesse 2000 était située à la même adresse, 3770 boulevard Décarie, dans un bâtiment appartenant à la Ville de Montréal. Cet été, un problème du système de drainage de la piscine a forcé le centre à fermer le bâtiment pour les trois prochains mois pour pouvoir effectuer des rénovations. Ces changements sont en vigueur depuis le 8 septembre et devraient durer jusqu’en novembre.

Entretemps, J2K a délocalisé au Manoir, où nous disposerons d’un petit espace porte ouvertes et d’un accès au gymnase. Tous les programmes, sauf MusikAddict, auront lieu au Manoir les mardis, les jeudis et les vendredis de 15 h à 20 h, et les samedis de 13 h à 18 h.

Pendant le mois de septembre, les séances de MusikAddict seront tenues à l’académie KoSa les lundis et les mercredis de 17 h à 20 h.

À partir du mois d’octobre et jusqu’à ce qu’on récupère nos locaux, on espère pouvoir déplacer MusikAddict au centre communautaire Westhaven, avec qui J2K a déjà collaboré et entretenu une bonne relation.

Jusqu’à ce que nous retrouvions nos locaux habituels, vous pouvez joindre J2K au 514 462-5944. Consultez le calendrier J2K pour en savoir plus à propos des activités du mois de septembre et voyez plus bas pour obtenir les coordonnées du Manoir, de l’académie KoSa et du centre communautaire Westhaven.

 

Le Manoir (Comité Jeunesse NDG):

5319 ave Notre-Dame-de-Grace (coin Decarie), 2ième étage, 1ère porte après les escaliers.

L’académie KoSA:

2207 ave Beaconsfield H4A 2G9

Westhaven:

7405 ave Harley H4B 1Y2 514-872-6134