Échanges de seringues

Du materiel d’injection stérile gratuit (des seringues, de l’eau, des tasses stériles, contenants d’objets tranchants, des condoms non-lubrifiés qui peuvent servir de tourniquet, de l’information sur l’injection plus sécuritaire). Tu peux aussi déposer tes contenants d’objets tranchants avec le ou la travailleur-euse de rue. Le ou la travailleur-euse de rue peut te rencontrer à l’endroit où tu te sens le plus à l’aise de recevoir le matériel d’injection que tu as demandé. Des exemples sont : sur un coin de rue, à ton appartement, dans un parc, chez À deux mains. Nous avons une sélection de grandeurs de seringues, et tu peux discuter de tes préférences avant de rencontrer la travailleuse de rue.

Équipement d’inhalation stérile

Trousses de crack gratuites (pipe en pyrex, 5 filtres et un embout buccal, un condom non-lubrifié, de l’information sur l’inhalation sécuritaire). Le ou la travailleur-euse de rue peut te rencontrer afin de te passer les matériaux d’inhalation stériles que tu as demandés. Des exemples sont : sur un coin de rue, à ton appartement, dans un parc, chez À deux mains.

Condoms

Une variété de condoms LifeStyles, du type ultra-sensible au type dur, lubrifiés et non-lubrifiés, et de couleurs et saveurs assorties sont disponibles gratuitement. Sans oublier le lubrifiant! Les travailleurs-euses de rue sont toujours équipé-e-s de condoms et de lubrifiant; sens-toi à l’aise d’en demander autant que tu voudras. Nous pouvons en déposer des boîtes à des motels, des centres communautaires et des écoles, et en offrir de larges quantités pour des fêtes lorsque demandé.

L’écoute et les références

Le ou la travailleur-euse de rue peut te rencontrer à Notre-Dame-de-Grâce pour discuter de n’importe quelle chose à laquelle tu penses. Parfois c’est bien d’avoir quelqu’un avec qui tu peux échanger des idées ou pour t’écouter parler de ta journée. Quand on vit des choses difficiles, ou un proche vit une difficulté, le ou la travailleur-euse de rue est là pour écouter, tout en gardant ce que vous dont vous avez discuté confidentiel. Si tu as une question, ou que tu cherches le numéro d’une ressource, tu peux appeler le cellulaire confidentiel du-de la travailleur-euse de rue au travailleur-euse 514-808-1312 (Liz) et 514-779-3386 (Devon)

Médiation

Le ou la travailleur-euse de rue passe souvent son temps aux stations de métro Vendôme et Villa Maria aux alentours de 15h. S’il y a présence policière et que des jeunes reçoivent des contraventions, le ou la travailleur-euse de rue peut agir comme médiateur-trice entre la police et les jeunes en question; de même qu’avec les jeunes qui se tiennent dans les parcs, les arrêts d’autobus ou dans la rue.

Trouver un abri

Le ou la travailleur-euse de rue a une liste d’abris et vous pouvez décider ensemble lequel répond mieux à tes besoins. Durant les périodes où tu as besoin d’un endroit sécuritaire pour dormir, le ou la travailleur-euse de rue peut t’aider à te trouver un abri et un lit chaud pour la nuit.

De l’appui dans les relations personnelles

Avoir quelqu’un avec qui tu peux parler librement si tu es dans une relation où il y a de l’abus physique ou émotionnel peut être utile, en particulier lorsque tu te sens comme si tu n’as personne d’autre pour t’écouter. Le ou la travailleur-euse de rue agira selon tes besoins, ne te jugera pas, et ne te mettra pas de la pression à prendre une décision que tu ne voudras pas. Nous pouvons discuter des plans de sécurité, des accompagnements à l’hôpital ou à un abri, ou simplement parler de ta journée.

Accompagnements

Un ou une travailleur-euse de rue peut t’accompagner à des rendez-vous variés, par exemple, un rendez-vous pour te faire avorter, pour rencontrer un ou une travailleur-euse d’aide sociale, pour te présenter en court, ou pour rencontrer un propriétaire, le ou la travailleur-euse de rue peut faire des arrangements afin d’être avec toi avant, durant, ou après ces rendez-vous.

Déclaration pour la police

Si tu as déjà été arrêté-e par la police et tu te questionnes si on t’a traité de façon juste, consulte cette Déclaration pour la police. Si tu crois que, selon ce guide, tu as été traité-e de façon injuste ou illégale, contacte À deux mains et/ou le ou la travailleur-euse de rue. Nous pouvons t’aider à trouver les prochaines étapes à suivre.

Ateliers

Le travail de rue offre aussi des ateliers sur la réduction des méfaits et sur la consommation de drogues à la jeunesse dans des maisons de groupe, des écoles, et des centres communautaires. Appelle le ou la travailleur-euse de rue au 514-808-1312 (Liz) et 514-779-3386 (Devon) ou le bureau d’À deux mains au 514-481-0277 pour réserver un atelier. Cette information se trouve également sur notre page sur les Ateliers Communautaires. Nous croyons à l’appui des droits et des besoins de la jeunesse. Nous travaillons sur des problèmes tels que vivre en pauvreté, la consommation de drogues, le travail du sexe, l’itinérance, le profilage policier, les jeunes pris en charge et la jeunesse dans le système judiciaire.