Posts Tagged ‘superstars’

Pourquoi j’ai voulu m’investir: Parce qu’À deux mains soutient nos futurs leaders!

on

Oh comme nous aimons Coop la Maison verte, cette coopérative communautaire soucieuse de l’environnement située à seulement quelques rues d’À deux mains sur Sherbrooke ouest !! Au fil des années, Kurt Houghton, l’un de nos donateurs mensuels, et toute l’équipe de La Maison verte ont soutenu À deux mains avec une grande générosité, en nous offrant des rabais, des certificats cadeaux ou en nous rendant visite dans les moments difficiles. L’automne dernier, lorsque nous avons perdu le financement de notre programme de banque alimentaire d’urgence, l’équipe de la coopérative a débarqué dans nos bureaux pour nous offrir un pourcentage de leur vente de café afin de relancer ce service vital. Les donateurs mensuels tels que Kurt nous prouvent à quel point un modèle de levée de fonds fondé sur la solidarité peut être puissant. Ensemble, nous sommes forts !

Nom : Kurt Houghton
Donateur mensuel depuis : avril 2011
Emploi de jour : magasinier à Coop la Maison verte
Comment je suis tombé en amour avec À deux mains : quand j’ai commencé à travailler à la coopérative, nous n’avions pas de micro-ondes et on m’a dit que je pouvais descendre la rue et utiliser celui d’À deux mains. Depuis, on s’est équipé d’un micro-onde, mais prendre mon dîner chez À deux mains a été pour moi une formidable façon de découvrir le quartier.
À l’adolescence, j’étais passionné par : les jeux vidéo, mais, heureusement, mes passe-temps ont depuis bien changé.
Par un après-midi relax : je m’installe avec mon fils pour jouer avec ses (nos) lego.
La chanson qui m’obsède en ce moment :Money I$ King” de Lee Fields & the Expressions.
Resto montréalais préféré : j’en ai trop pour n’en choisir qu’un seul, et je crois que cela dépend beaucoup du type de nourriture dont on a envie au moment d’aller manger. Sans ordre particulier : Burritoville, Edouardo’s, Zero8, Jean’s, Bonaparte, La Banquise, 5 Saisons, Maison India et la liste ne s’arrête pas là.
Collation nocturne : on peut difficilement être trop exigeant à cette heure-ci de la nuit, mais plutôt quelque chose de salé (croustilles, popcorn, etc).
Militantisme, implication communautaire ou autres projets actuels : mes études me prennent beaucoup de mon temps en ce moment, mais auparavant je me suis impliqué dans le développement économique communautaire en tant que membre du conseil d’administration de CDEC CDN-NDG. C’est le genre de chose auquel j’aimerais consacrer plus de temps à l’avenir.
Dès que je rentre chez moi, la première chose que je fais est : malheureusement, ces jours-ci, c’est lessive ou vaisselle, ou quelque chose de ce genre-là, mais idéalement je mettrais mes chaussons et jouerais avec ma famille.
Jamais sans : Karina (note d’editeur : ahhhhh)
Un souhait : qu’il y ait plus d’heures dans une journée.
Livre, blogue ou magazine préféré : Protégez-vous, The Dominion, The Onion et l’incroyable variété d’articles ou de blogues à laquelle j’ai accès grâce à mes amis des réseaux sociaux

Pourquoi j’ai voulu m’investir: Parce qu’À deux mains respecte les jeunes!

on

Monthly donor / donatrice mensuelle Tara

Comme beaucoup de gens qui nous soutiennent, Tara a commencé à s’impliquer dans À deux mains par l’intermédiaire de notre soirée dansante mensuelle, Faggity Ass Fridays, parce que c’était « l’endroit idéal pour faire des rencontres ». Celle qui, hier, faisait du porte-à-porte bénévolement pour les soirées FAF, s’investit aujourd’hui dans le Projet sens en formant des animateurs à travailler avec des adolescents ayant des difficultés scolaires. Écoutez-la : Tara nous révèle ce qu’À deux mains représente pour les jeunes montréalais, sans oublier de parler du petit mec qui partage sa vie. Miaou!

Nom : Tara
Donatrice mensuelle depuis : mars 2011
Emploi de jour : Je me qualifie « d’exemple à suivre » professionnel… ou plutôt de préceptrice.
Mis à part vos dons mensuels, quelles sont vos contributions à À deux mains? J’ai fait du porte-à-porte bénévolement pour les soirées FAF
À l’adolescence, j’étais passionnée par : Julia Roberts
La chanson qui m’obsède en ce moment : «Affairs of the Heart de Damian Marley»
Ma môman m’a toujours dit : «tu peux commander tout ce que tu veux, tant que tu finis ton assiette.»
Resto montréalais préféré : Les Sandwichs Volant; ils me maintiennent en vie depuis 2008.
Dès que je rentre chez moi, la première chose que je fais est : enrouler mon chat autour de mon cou comme s’il était une écharpe en fourrure et regarder la chaîne Comedy Network à la télé
Pose ou mouvement de danse favori : Fist pump
Vedette préférée (en vie ou décédée : Marisa Tomei : hier, aujourd’hui, demain.
Saint-Viateur, Dad’s ou Fairmount? Fairmount. Inutile de me justifier. C’est la bonne réponse.
Jamais sans : mon chat; à sa mort, je le fais empailler.
Un souhait: une bonne santé pour l’éternité
Si on vous offrait un voyage, où iriez-vous? Présentement, je m’organise une visite de Portland, en Jamaïque. Alors, c’est ça que j’ai en tête. Sinon, sans doute la Calabre, en Italie.
Je m’investis dans l’organisme À deux mains car : Je m’investis dans À deux mains car je traine tous les jours avec des jeunes. Certains bénéficient de soins de santé, un bon nombre d’entre eux ont déjà participé à des ateliers du Projet sens, un autre transporte le guide sur les drogues dans son sac-à-dos. Ils ne connaissent peut-être pas très bien la mission d’À deux mains, mais ils savent que cet organisme respecte leurs droits et leurs besoins. C’est pour eux que je m’investis dans À deux mains.

Pourquoi j’ai voulu m’investir: Parce que l’autonomisation des jeunes est essentiel!

on

Monthly Donor / Donatrice mensuelle Jax

Récemment, j’ai eu le plaisir de croiser donatrice mensuelle Jax dans les divins couloirs de l’Université McGill où elle étudie présentement les soins infirmiers. Dans une douce lumière de fin de journée, on a jasé de mes trois sujets préférés: les chandails, la “femme-dom” et la prise d’autonomie des jeunes! Ci-dessous, Jax nous parle de ses passions d’adolescente, de la fin du capitalisme, du porc braisé végétarien et de CIARA!

Nom : Jax
Donatrice mensuelle depuis : 2009
Emploi de jour : étudiante en soins infirmiers
Langues parlées : anglais, un genre de français et à peine l’arabe
À l’adolescence, j’étais passionnée par : Robert Smith (The Cure) et le fait d’être une gothique
Resto montréalais préféré : je ne suis pas sûre d’avoir un endroit préféré, mais j’adore le porc braisé végétarien du Pick Up.
Collation nocturne : mes restes de porc braisé végétarien
Mes passions : la culture deep lez, les arts de la fibre et du textile, les plantes et K.D. Lang
Vedette préférée (en vie ou décédée) : CIARA!
Jamais sans : un mélange de relations sociales et de moments solitaires !
Par un après-midi relax : je m’assieds sur mon lit et je regarde de vieux épisodes de Roseanne
Un souhait : un souhait très simple – la fin du capitalisme.
Si on vous offrait un voyage, où iriez-vous? en Égypte et en Grèce (d’où viennent ma mère et mon père. Ça fait des années que je veux m’y rendre).
Livre, blogue ou magazine préféré : amanaday.tumblr.com
Je m’investis dans l’organisme À deux mains car : je crois profondément en l’importance de l’autonomisation des jeunes !

Pourquoi j’ai voulu m’investir: Parce que l’éducation sexuelle fait toute la différence!

on

Bob Edgar

Sur les conseils de Michele Thibodeau-Deguire de Centraide, Bob est venu jusqu’à nous avec la volonté de donner à son tour. Comme il le dit lui-même, il « est entré un beau jour chez À deux mains et y est resté pendant 5 ans », en tant que membre du conseil d’administration pendant deux mandats, de professeur bénévole en sciences et en mathématiques, et même de chauffeur, trimballant ici et là des cargaisons de foin ! Ce fan d’opéra et de biscuits aux pépites de chocolat nous parle de soupers dans l’ombre des Rolling Stones et des raisons qui l’ont poussé à donner mensuellement à À deux mains.

Nom : Bob Edgar
Donateur mensuel depuis : mai 2009
Emploi de jour : je suis à la retraite…mais je travaille encore de temps en temps à titre de consultant dans mon ancien secteur d’activité.
Langues parlées : anglais, français et un peu de néerlandais tapi quelque part dans ma mémoire.
Mis à part vos dons mensuels, quelles sont vos contributions à À deux mains ? J’ai commencé par des actions de bénévolat, en aidant des étudiants à faire leurs devoirs en sciences et en mathématiques ou encore en transportant du foin pour un spectacle d’Halloween (note de la rédaction : il s’agissait d’une soirée Meow Mix organisée pour récolter des fonds pour À deux mains !). Ensuite, j’ai siégé sur le conseil d’administration pendant quatre ans. J’ai appris beaucoup plus que je n’ai donné.
À l’adolescence, j’étais passionné par : le golf
La chanson qui m’obsède en ce moment : “The First time I Ever Saw Your Face” par Roberta Flack
Mes passions : le golf, l’opéra et les voyages dans des pays éloignés tous les deux ans.
Resto montréalais préféré : XO de l’hôtel Le St-James, où les Rolling Stones séjournent lorsqu’ils sont à Montréal. Je peux seulement me permettre d’y aller une fois tous les cinq ans.
Dès que je rentre chez moi, la première chose que je fais est : siffler à l’attention de Micheline pour vérifier si elle est rentrée (si c’est le cas, elle siffle à son tour), puis ouvrir le frigo
Mouvement de danse favori : j’adore (regarder) le tango
Vedette préférée (en vie ou décédée) : Ann Margret
Jamais sans : des biscuits aux pépites de chocolat et de la crème glacée – et Micheline
Un souhait : que notre société (et nos gouvernements en particulier) soit plus humaine.
Si on vous offrait un voyage, où iriez-vous? Je retournerais dans les îles grecques – et tout particulièrement dans l’île Santorin
Par un après-midi relax : je m’installe sur mon balcon, pour lire et somnoler (mais seulement l’été)
Je m’investis dans l’organisme À deux mains car : si les gens ne s’investissaient pas dans leur communauté, le monde serait pire que ce qu’il n’est. Je ne peux pas me résoudre à donner plus d’importance à un service ou à un autre qu’À deux mains propose, car ils le sont tous. Cela dit, je crois que le Projet sens est celui qui a le plus d’impact sur notre société.

Pourquoi j’ai voulu m’investir: Parce que les services aux jeunes sont importants!

on

C’est lors d’une présentation à son école d’infirmières que Sara a découvert À deux mains, et depuis ce jour, elle ne nous a jamais lâchés. Cette résidente du Plateau nous a fait fondre lorsqu’elle a organisé en décembre dernier une chorale de Noël faisant du porte-à-porte dans le quartier NDG pour récolter des fonds pour À deux mains – elle qui, déjà, figure parmi nos donateurs mensuels! La voici, celle qui se décrit comme « une grand-maman de 85 ans », qui partage avec vous ses meilleurs restos en ville, sa passion pour Orlando Bloom et son verdict à l’éternelle question : qui fait les meilleurs bagels à Montréal?!?!

Nom : Sara Chalk
Donatrice mensuelle depuis : janvier 2010
Emploi de jour : infirmière à l’Hôpital de Montréal pour enfants, dans l’unité des soins pédiatriques intensifs
À l’adolescence, j’étais passionnée par : le chant choral
Resto montréalais préféré : Quelle question difficile! Il y en a tellement…Je vais plutôt vous donner mes 5 restaurants préférés (dans le désordre!) : Blue Lotus, Pushap, La Prunelle, Lawrence et Lola Rosa
Mes passions : le tricot, le chant, la nourriture et le vin
Dès que je rentre chez moi, la première chose que je fais est : nourrir mes chats
Vedette préférée (en vie ou décédée) : Orlando Bloom (et sa sublime épouse!)
Saint-Viateur, Dad’s ou Fairmount? Sans conteste, Fairmount.
Jamais sans : mon mari, je l’adore !
Si on vous offrait un voyage, où iriez-vous? San Francisco
Par un après-midi relax : je bois du thé et je tricote. Et oui, je suis une grand-maman de 85 ans.
Je m’investis dans l’organisme À deux mains car : il offre des services que j’estime importants pour la jeunesse d’aujourd’hui. À deux mains est un organisme communautaire auquel je suis fière d’apporter ma contribution chaque mois. Et pour couronner le tout, une contribution mensuelle est vraiment facile à faire!

Pourquoi j’ai voulu m’investir: Parce que chaque dollar compte!

on

Monthly Donor / Donateur mensuel Vaughn

Vaughn sait d’expérience comment faire tourner la boutique. Par sa fonction de Coordinateur de l’Information et des références chez À deux mains, Vaughn est souvent la première personne que les jeunes et les membres de notre communauté rencontrent chez nous, au 5833, rue Sherbrooke Ouest. Depuis 2006, ce diplômé en Ingénierie de l’Université McGill a largement démontré son amour pour À deux mains, et a, tout à tour, endossé les rôles de bénévole, employé contractuel, animateur au sein du centre J2K, donateur mensuel et coordonateur. C’est un gars captivant, alors écoute la chanson qu’il a gravée dans la tête (“Window Seat” d’Erykah Badu) et fais connaissance avec ce futur papa!

Nom : Vaughn
Donateur mensuel depuis : avril 2011
Comment je suis tombé en amour avec À deux mains : j’ai toujours été attiré par À deux mains…mais je suis véritablement tombé en amour avec À deux mains lorsque j’ai emmené des participants de J2K voir une pièce de théâtre – une grande première pour certains d’entre eux. Un des jeunes, un timide garçon de 13 ans, est discrètement venu me parler à la fin de la pièce. Avec une vigoureuse poignée de mains, il m’a dit « Merci Vaughn! Aujourd’hui, j’ai vu pour la toute première fois une vraie paire de seins! ». J’ai profité de l’occasion pour lui parler de notre clinique médicale ainsi que des ateliers sur la sexualité.
À l’adolescence, j’étais passionné par : la musique, la nourriture, l’écriture
Vedette préférée (en vie ou décédée) : Majora Carter de Sustainable South Bronx
Dès que je rentre chez moi, la première chose que je fais est : d’embrasser le ventre de Farrah, enceinte de notre premier enfant.
Livre, blogue ou magazine préféré : la série télévisée Les Morts-Vivants (The Walking Dead Series), L’homme invisible de Ralph Ellison
Par un après-midi relax : j’écoute du Big Joe Turner et je gratte ma violon.
Jamais sans : un objectif
Je m’investis dans l’organisme À deux mains car : je sais, de par mon expérience personnelle, que chaque geste et chaque dollar comptent. La mission de cet organisme n’est pas facile et il faut une bonne dose d’énergie, d’amour et d’argent pour maintenir cette force vitale en action.

Pourquoi j’ai voulu m’investir: Pour la santé des personnes GLBTQ!

on

monthly donor / donateur mensuel David Martens

En 2011, le docteur David Martens est venu chez À deux mains à titre d’intervenant médical dans le cadre du programme Youth at Risk, au sein de l’équipe du docteur Tellier. Au terme des 6 mois que dure le programme, David Martens choisit de poursuivre son intervention chez À deux Mains avec une 2e mission. Il adore l’ambiance de la clinique et selon lui « la clinique d’À deux mains est l’un des rares endroits en ville où l’on peut rencontrer des adolescents et de jeunes adultes transgenres. Elle offre donc un environnement idéal pour mieux cerner leur état de santé et leurs besoins médicaux. » David nous a tous conquis par son sens de l’humour décapant, sa passion pour la santé de la communauté LGBT et pour son engagement envers À deux mains.

Nom : David Martens
Chez À deux mains depuis : avril 2011
Emploi de jour : Interne à l’Hôpital de Montréal pour enfants, spécialisé en médecine de l’adolescence
Comment je suis tombé en amour avec À deux mains : j’adore parler de sexe, de drogues et de rock’n roll avec les adolescents/jeunes adultes et À deux mains en regorge!
À l’adolescence, j’étais passionné par : la musique classique et le violoncelle
La chanson qui m’obsède en ce moment : ”I Wanna Dance With Somebody” de Whitney. Quelle tristesse qu’elle soit morte!
Resto montréalais préféré : St. Hubert BBQ! lol
Collation nocturne : fruits et fromage
Mes passions : le cinéma, le curling et le tennis
Dès que je rentre chez moi, la première chose que je fais est : manger un morceau et regarder Carré de dames (Golden Girls)
Mouvement de danse favori : Pas de mouvement en particulier, plutôt une danse… la polka !
Vedette préférée (en vie ou décédée) : je suis en amour avec Meryl Streep!
Jamais sans : ma voiture ! Je ne prends jamais l’autobus
Livre préféré : Howard’s End d’E.M. Forster
Je m’investis dans l’organisme À deux mains : pour la santé des personnes GLBTQ