EMPLOI: Travailleur.euse.s de rue

Titre du posteTravailleur.euse.s de rue (2 postes)
Type de positionTemps plein (34 heures/semaine) Contrat de 3 ans, financement permettant
Date de début idéale : juillet 2020
Salaire$18.00/hr
Avantages3 semaines de vacances dans la première année, 4 au cours des années suivantesJournées de santéAssurance santé 
Date limite pour poser sa candidature13 juin 2020 a 17h

***Veuillez noter que tous les entretiens d’embauche seront menés par vidéoconférence

MISSION

Travailler en collaboration avec les jeunes pour promouvoir leur bien-être physique et mental. Notre approche est préventive, inclusive, sans jugement, holistique et vise à offrir un environnement libre de discrimination et accueillant pour les jeunes. Nous facilitons le changement social et l’autonomisation des jeunes adultes en tenant compte de leurs besoins actuels au sein de notre communauté et de la société dans son ensemble.

À PROPOS D’À deux mainS ET DE L’ÉQUIPE DE TRAVAIL DE RUE

Depuis 1970, À deux mains aide les jeunes à mettre à contribution leur potentiel pour créer des communautés saines, dynamiques, et bienveillantes. Nous envisageons une société où tous les jeunes sont des participant.e.s et sont inspiré.e.s par les possibilités infinies qui s’offrent à eux.elles.

Le programme de Travail de rue utilise une approche de réduction des méfaits pour s’engager auprès des jeunes de la rue ou des jeunes à risque. Les travailleur.euse.s de rue d’À deux mains adhèrent au code d’éthique des travailleurs de rue et servent de pont entre les individus et les services  d’À deux mains, les partenaires institutionnels et communautaires.

Les travailleur.euse.s de rue doivent être capables de parler et de coexister avec une grande diversité de personnes, y compris celles dont ils ne partagent pas les opinions ou les expériences. Ielles seront au courant d’expériences stressantes, dangereuses ou dérangeantes et doivent être prêt.e.s à aider et à soutenir les personnes qui vivent ces expériences au mieux de leurs capacité.e.s. Plus important encore, les travailleur.euse.s de rue doivent être capables de faire la paix avec les limites de leur contrôle dans ces situations. 

L’équipe de travail de rue sera composée de deux travailleur.euse.s de rue et d’un coordinateur.trice sur le site fixe ainsi que d’une Coordinatrice du programme. Les travailleur.euse.s de rue diviseront le territoire géographiquement.

Les responsabilités comprennent :

Travail de rue

  • Maintenir une présence physique régulière dans les lieux fréquentés par les jeunes à NDG tels que les centres communautaires, les stations de métro, les écoles, les parcs, les motels, les bars, les foyers de groupe, etc. (plus de 20 heures par semaine)
  • Établir des relations avec les jeunes de la rue ou les jeunes à risque, et avec les personnes qui travaillent avec eux

Accompagnements

  • Accompagner les clients dans les institutions, rendez-vous (ex : poste de police, cabinet de psychiatre, hôpital) 

Sensibilisation de la communauté / Références 

  • Servir en tant que membre de l’ATTRUE-Q (http://attrueq.org/rocqtr/)
  • Coordonner les références vers les services appropriés,  et assurer la liaison avec d’autres organisations afin de créer un réseau solide pour le travail de rue (y compris les refuges, les centres de désintoxication, etc.) 

Formation

  • Assister régulièrement à des formations, des ateliers et des cours pour améliorer ses compétences et ses connaissances

Tâches collectives

  • Assister aux réunions hebdomadaires du personnel (jeudi 13h00 – 16h00) 
  • Assister à l’assemblée générale annuelle d’À deux mains
  • Assister à 2 ou 3 événements supplémentaires d’À deux mains par an

EXIGENCES & ATOUTS

Exigences

  • Compréhension de la tension ou du stress chronique lié à la marginalisation, y compris le racisme, l’homophobie, la transphobie, la pauvreté, la vie avec un handicap, et/ou la transmisogynie 
  • Bilinguisme fonctionnel.
  • Expérience professionnelle ou expérience vécue de la consommation de drogues, de l’itinérance, du travail du sexe et/ou du système de justice pénale
  • Ouverture d’esprit, compétences interpersonnelles et désir d’aider les autres;
  • Connaissance de plusieurs ressources communautaires à Montréal ;
  • Écoute active, intervention en cas de crise et compétences en matière de désescalade des crises 
  • Compréhension des enjeux jeunesses et un engagement à travailler avec les jeunes 
  • Un engagement en faveur de la réduction des méfaits et des principes anti-oppression
  • Engagement envers la mission et l’approche de Head & Hands
  • Capacité à travailler de manière autonome et en équipe 
  • Un engagement fort pour l’autogestion de la santé, de solides compétences en matière de gestion du stress 
  • Capable de faire preuve de bienveillance et de non-jugement 
  • Une tolérance élevée à la différence et à l’inconfort 
  • Une maîtrise de la gestion du temps et de fortes compétences organisationnelles

Atouts :

  • Expérience et/ou études post-secondaires dans au moins un des domaines suivants : promotion de la santé, santé publique, travail social, conseiller.ère, travail de rue
  • Expérience de travail auprès des jeunes 
  • Expérience de travail dans les organismes communautaire et/ou à but non lucratif
  • Expérience de travail ou vécu dans la protection de la jeunesse ( Batshaw et/ou DPJ)
  • Expérience au sein de structure collective et/ou non hiérarchique